L’analyse des booms du marché de la compensation volontaire de carbone montre une activité accrue en Asie-Pacifique

Alors que le monde est aux prises avec la lutte urgente contre le changement climatique, la nécessité de réduire les émissions de gaz à effet de serre est devenue primordiale.

Un outil puissant dans cette bataille est le marché de la compensation carbone, où les organisations et les particuliers peuvent acheter des crédits pour des projets de réduction des émissions.

Mais quelles sont les tendances qui façonnent ce marché ? Comment les différentes régions donnent-elles la priorité aux technologies de réduction des émissions de carbone ? Plongeons dans la dynamique fascinante de la décarbonisation.

Le marché de la compensation carbone : une solution économiquement efficace

Le marché de la compensation carbone constitue l’un des moyens les plus efficaces économiquement pour réduire les émissions de carbone.

Pour les entreprises qui s’efforcent de devenir plus respectueuses de l’environnement, l’achat de compensations carbone constitue une alternative intéressante.

Plutôt que de lutter pour réduire leurs propres émissions, les organisations peuvent réduire considérablement leur empreinte carbone à un prix bien inférieur.

Mais jusqu’à présent, une analyse globale complète des types de programmes mis en place et de leurs raisons sous-jacentes a fait défaut.

Dévoilement des tendances : aperçus d’une analyse mondiale

Des chercheurs de l’Université de Kyushu (Japon) et de l’Université de technologie du Queensland (Australie) ont collaboré à une étude révolutionnaire.

Ils ont minutieusement analysé plus de 7 000 programmes de compensation carbone dans le monde, couvrant la période de 2006 à 2020.

Leurs données, provenant de la base de données du registre volontaire fournie par l'Université de Californie à Berkeley, ont révélé des tendances intrigantes dans différentes régions.

Les énergies renouvelables occupent le devant de la scène

Augmentation des Amériques, de l’Afrique et du Moyen-Orient :

De 2009 à 2015, les régions Amériques et Afrique et Moyen-Orient ont connu une augmentation spectaculaire du volume de crédits carbone émis.

Ces régions ont adopté des projets d'énergies renouvelables, telles que l'énergie éolienne et solaire, comme stratégie clé pour compenser les émissions.

Leur engagement en faveur des sources d’énergie durables a contribué de manière significative au marché mondial de la compensation carbone.

La double poussée de l’Asie-Pacifique :

La région Asie-Pacifique a connu deux vagues de croissance distinctes. Premièrement, de 2006 à 2009, on a assisté à une forte augmentation de l’émission de crédits carbone.

Puis, de 2015 à 2019, une autre vague a émergé. La région Asie-Pacifique a diversifié ses efforts, en mettant l’accent à la fois sur les projets d’énergies renouvelables et de foresterie et de gestion des terres.

Cet équilibre stratégique leur a permis de jouer un rôle central dans l’élaboration du marché.

Suivi des changements : quatre indicateurs clés

Les chercheurs se sont concentrés sur quatre indicateurs essentiels pour suivre les évolutions du marché volontaire des crédits carbone :

  1. Priorité : cette mesure révèle le pourcentage du total des crédits carbone attribués à des projets spécifiques. En comprenant quelles initiatives sont prioritaires, les décideurs politiques peuvent allouer les ressources de manière efficace.
  2. Échelle : Mesurant le total des crédits émis pour chaque projet, l'échelle met en évidence l'impact des efforts individuels. Les projets à grande échelle contribuent de manière significative à la réduction globale des émissions.
  3. Importance : Le nombre de projets dans chaque catégorie indique leur importance. Les décideurs politiques peuvent utiliser ces informations pour promouvoir stratégiquement certaines technologies.
  4. Activité : Sur la base du nombre total de programmes de compensation carbone, l'activité reflète l'engagement global dans les efforts de réduction des émissions. Une activité robuste signifie un marché prospère.

Renforcer l’action climatique

Cette analyse fournit des informations cruciales aux décideurs politiques, leur permettant d'améliorer l'efficacité et la crédibilité du marché de la compensation carbone.

Alors que le monde aspire à un avenir durable, il est essentiel de comprendre ces dynamiques.

En donnant la priorité aux énergies renouvelables, en favorisant les initiatives de gestion des terres et en tirant parti de ces indicateurs, nous pouvons collectivement accélérer la décarbonisation et lutter contre le changement climatique.

Article associé: L'énergie nucléaire pour aider à atteindre des systèmes électriques à zéro émission, une décarbonisation de 10 à 20 % pourrait désormais être possible

Photo of author

L'équipe Pacte Climat

Pacte pour le Climat
Newsletter Pacte pour le Climat