Réchauffement climatique : quel est son impact au niveau mondial ?

Le réchauffement climatique, qui se manifeste de différentes manières, constitue à ce jour une grande menace, aussi bien pour la biodiversité que pour l’environnement. Pire encore, il peut engendrer de graves répercussions au niveau économique et social. Cela est en majeure partie dû aux opérations humaines, et particulièrement aux activités industrielles provoquant la diffusion de dioxyde de carbone et de gaz à effet de serre dans l’atmosphère. L’impact du réchauffement climatique se répercute sur de nombreux secteurs. Petit tour d’horizon.

L’impact du réchauffement climatique sur la branche touristique

Il est presque certain que le réchauffement climatique aura une incidence sur la demande et l’offre touristique, que ce soit sur le plan local ou international. Et pour cause, l’activité touristique est en relation étroite avec le climat. L’augmentation de température peut par exemple être néfaste pour les centres de ski. Il peut néanmoins être bénéfique, notamment pour les activités aquatiques, ainsi que les sports pratiqués dehors. Pour d’autres secteurs, comme le casino belge, il pourrait ne pas y avoir d’impact direct.

En gros, les conséquences du réchauffement climatique sur le tourisme dépendent non seulement de la localisation géographique du pays, mais également du produit touristique proposé, de l’offre de la concurrence au sein d’autres régions ou pays, et bien sûr de la demande.

Le réchauffement climatique et le domaine agricole

L’agriculture est sans doute la branche la plus affectée par le réchauffement climatique, spécialement dans les pays en voie de développement. Ce, car le secteur agricole occupe un rôle prépondérant dans l’économie du pays. La quantité d’eau disponible influence grandement la qualité d’arrosage des cultures. Elle représente un des plus importants défis, attendu que pour s’adapter à l’élévation des températures, les agriculteurs devront choisir avec minutie les cultures, afin de profiter d’une irrigation suffisante.

Selon certaines statistiques, la productivité de l’agriculture pluviale de certains pays africains risque de baisser de 50 %. De même, dans certains pays de l’Europe méridionale, localité précaire face à la fluctuation du climat, le réchauffement climatique pourrait porter atteinte à la rentabilité des cultures et au ravitaillement en eau.

Ce que peut entraîner le réchauffement du climat sur la santé

Concernant la santé, il est clair que le changement climat provoquera des problèmes de malnutrition non négligeables, plus de maladies, de décès et des accidents causés par des catastrophes naturelles relatives aux événements météorologiques. Et ce n’est pas tout, car le réchauffement climatique serait aussi en cause dans les maladies diarrhéiques. Il est en outre impliqué dans l’aggravation des problèmes cardio-respiratoires, en relation avec la détérioration de la qualité de l’air et la canicule.

D’autre part, la hausse de l’humidité et des températures dans certains pays pourrait contribuer à la prolifération des facteurs de maladies infectieuses, à l’instar du paludisme. Bref, les impacts négatifs du réchauffement du climat sur la santé seraient plus élevés que les impacts positifs. Il serait judicieux d’établir des services médicaux urgents et un dispositif de contrôle régulier des maladies liées au climat dans les plus brefs délais.

Qu’en est-il de la biodiversité et de l’environnement ?

Les températures en hausse apporteront des modifications substantielles dans les écosystèmes. Ceci, car plusieurs espèces animales seront contraintes d’abandonner leurs habitats naturels. Et cela pourrait causer leur disparition, alors que d’autres espèces pourraient au contraire se multiplier. D’après certaines données, si la température augmente de 1,5 à 2,5 °C, cela pourrait entraîner l’extinction de plus d’un tiers des espèces animales et végétales.

Prenons un exemple. Dans les zones polaires, le changement climatique génère la fonte des calottes glaciaires. Cela pourrait en même temps changer les écosystèmes, au désavantage de plusieurs espèces, pour ne citer que les oiseaux migrateurs ou encore les ours polaires. Dans tous les cas, le réchauffement climatique n’est pas sans conséquence. Le monde devrait commencer à s’acclimater aux diverses variations que cela pourrait occasionner dans les années qui suivent.

Photo of author

L'équipe Pacte Climat

Pacte pour le Climat
Newsletter Pacte pour le Climat