Des fossiles d'anciennes tortues géantes ayant vécu il y a 57 millions d'années découverts dans les hautes terres colombiennes

Au cœur des Andes colombiennes, une expédition scientifique a mis au jour un trésor de fossiles qui réécrit notre compréhension de l’Amérique du Sud préhistorique.

La découverte de tortues massives et disparues depuis longtemps met en lumière une époque perdue où les montagnes des Andes étaient un paysage bien différent, regorgeant de vie.

Un aperçu d'un monde perdu

Les fossiles récemment découverts appartiennent à des tortues géantes qui parcouraient la Terre il y a environ 57 millions d'années.

C’est la première fois que de tels fossiles sont découverts dans les Andes, une région plus communément associée à des sommets vertigineux et à un terrain accidenté.

La taille et la présence de ces tortues anciennes dressent un tableau saisissant d’une époque révolue en Amérique du Sud.

« Ces fossiles suggèrent une époque où les Andes constituaient un environnement à une altitude beaucoup plus basse », explique le Dr Edwin-Alberto Cadena, paléontologue responsable des fouilles. « La découverte de ces tortues massives, des créatures qui prospèrent généralement dans les zones basses avec une eau douce abondante, suggère la présence de lacs interconnectés et de vallées luxuriantes là où se trouvent aujourd'hui les Andes. »

Cette découverte est importante non seulement pour reconstituer l’histoire géologique des Andes, mais aussi pour sa contribution à notre compréhension de l’ancienne biodiversité sud-américaine.

Les époques Paléocène et Éocène, qui remontent à l’époque où vivaient ces tortues, ont été une période de changements importants sur Terre. Les reptiles colossaux offrent des indices précieux sur la faune vertébrée qui habitait le continent durant cet intervalle critique.

Détails de la tortue géante

L'espèce de tortue géante récemment découverte a été nommée Puentemys mushaisaensis. Ces reptiles disparus mesuraient une longueur impressionnante de 1,5 mètre (5 pieds), ce qui en faisait de véritables géants de leur époque. Les fossiles ont été découverts dans la municipalité montagneuse de Socha, située au nord-est de la Colombie.

Cette découverte est particulièrement importante car les fossiles connus de Puentemys mushaisaensis les plus proches ont été trouvés à des centaines de kilomètres, près de la côte caraïbe.

La présence de ces tortues géantes dans les Andes suggère que le paysage de la région était autrefois bien plus hospitalier pour ces créatures, avec une végétation luxuriante et des sources permanentes d'eau douce.

Puzzles fossiles et connexions anciennes

La découverte de la tortue colombienne fait suite à une autre découverte passionnante dans le nord de l’Amérique du Sud.

Des chercheurs étudiant la Formation de Socha, un gisement géologique remontant aux époques Paléocène et Éocène, ont mis au jour de nouveaux fossiles appartenant au groupe des tortues Bothrémydidés.

Ces fossiles représentent une expansion significative de l’aire de répartition connue des tortues rémydidés dans l’ancienne Amérique du Sud.

Les tortues Bothrémydides constituaient l'un des groupes de tortues à flancs de cou (pleurodiras) les plus diversifiés et les plus répandus au cours du Crétacé et d'une partie du Paléogène.

En Amérique du Sud, les archives fossiles des deux rémydidés étaient auparavant limitées à une poignée d'espèces trouvées en Colombie, au Brésil et au Pérou.

La présence de tortues Bothremydid dans la Formation de Socha suggère que ces reptiles avaient une répartition biogéographique plus large dans le nord de l'Amérique du Sud au Paléocène qu'on ne le pensait auparavant.

Cette répartition plus large a peut-être été facilitée par une topographie basse et la connectivité des écosystèmes via un corridor faunique.

L’étude en cours de ces fossiles promet de révéler encore plus de secrets sur le passé ancien de l’Amérique du Sud. À mesure que les paléontologues poursuivent leur travail méticuleux, nous pouvons nous attendre à mieux comprendre le monde perdu qui existait sous les imposants sommets des Andes.

Article associé: Des tortues géantes d'Aldabra à Madagascar qui ont disparu avant le retour des oiseaux Dodo après 600 ans

Photo of author

L'équipe Pacte Climat

Pacte pour le Climat
Newsletter Pacte pour le Climat