L’état d’urgence déclaré en Nouvelle-Écosse à la suite d’une grave inondation, les autorités recherchent des personnes disparues

Des pluies torrentielles ont provoqué une grave inondation dans la province atlantique de la Nouvelle-Écosse, incitant le gouvernement à déclarer l’état d’urgence à l’échelle de la province.

Selon CBC News, la pluie est tombée de Liverpool dans le comté de Queens sur la rive sud, à travers le comté de Lunenburg, puis à travers le nord-ouest du comté de Halifax et dans le comté de Hants.

Dimanche, les premières données montrent que les précipitations totales dans la région variaient de 100 à 250 millimètres.

Le ministère des Travaux publics a signalé que plusieurs rivières et ruisseaux débordaient et que plusieurs routes étaient emportées.

« Nous avons eu trois mois de pluie en moins de 24 heures », a déclaré le Premier ministre Tim Houston, cité par CNN. « C’est venu vite et c’est venu furieux. »

L’état d’urgence restera en vigueur jusqu’au 5 août, à moins qu’il ne soit résilié ou prolongé par les autorités.

Les inondations dévastatrices ont été la dernière catastrophe naturelle à avoir frappé le Canada cette année, des incendies de forêt ayant déjà brûlé un certain nombre d’hectares et projetant des nuages ​​de fumée à travers les États-Unis.

A lire aussi : La Colombie-Britannique, le Canada est menacée par l’augmentation des risques d’inondation : hydrologues et météorologues en état d’alerte maximale

Infrastructures endommagées

Houston a déclaré que les dommages matériels dans la province sont assez inimaginables et demande le soutien du gouvernement fédéral.

« Nous avons environ 25 ponts touchés à travers la province, 19 ont été endommagés, les enquêtes se poursuivent à ce sujet, mais six – six – de ces ponts viennent d’être complètement détruits », a-t-il ajouté.

Un pont temporaire sera également construit dimanche soir afin que les près de 400 personnes bloquées sur une piste de motocross à East Hans puissent retourner à leur destination.

On estime que 500 à 600 personnes ont été déplacées, tandis que plus de 80 000 étaient sans électricité.

Le maire Mike Savage de la Municipalité régionale d’Halifax a déclaré que les autorités conseillent aux citoyens de ne pas circuler sur les routes et d’éviter l’eau, qui est « pleine de contaminants ».

Il a ajouté que les gens travaillent maintenant à réparer les dommages aux infrastructures et a conseillé aux citoyens d’être patients car le niveau d’eau mettra du temps à revenir à la normale.

Dans un tweet samedi après-midi, le premier ministre Justin Trudeau a offert de l’aide aux résidents de la Nouvelle-Écosse, affirmant que le gouvernement fédéral est prêt à fournir les ressources supplémentaires nécessaires.

Le Guardian a déclaré que le météorologue de la CBC, Ryan Snoddon, a rapporté que les précipitations à Halifax étaient les pires depuis qu’une tempête a frappé la ville en 1971.

Personnes portées disparues

La police canadienne est toujours à la recherche de quatre personnes qui seraient portées disparues après que leur véhicule a été submergé par l’inondation.

Les autorités ont déclaré que deux enfants étaient piégés à l’intérieur d’une voiture pendant les fortes pluies, tandis que trois autres personnes dans la même voiture ont réussi à s’échapper.

Un homme et un adolescent étaient également portés disparus, tandis que deux personnes du même groupe ont été secourues de la voiture.

« Hier soir, l’équipe de récupération sous-marine de la GRC a effectué une recherche sous-marine d’un champ inondé et a localisé une camionnette inoccupée qui aurait été le véhicule dans lequel les enfants voyageaient », a déclaré la Gendarmerie royale du Canada dans un communiqué, cité par CNN. « Les recherches se poursuivent dans la même zone pour les quatre personnes et le deuxième véhicule. »

État d’urgence : des inondations terrestres dues à de fortes pluies provoquent plus de 1 000 évacuations dans la province de l’Alberta, au Canada

Vidéo connexe :


Photo of author

L'équipe Pacte Climat

Pacte pour le Climat
Newsletter Pacte pour le Climat