Un iceberg géant filmé en vidéo s’approchant d’une île canadienne

Un iceberg géant a été capturé sur vidéo s’approchant des côtes d’une île canadienne, selon des informations publiées cette semaine. L’énorme morceau de glace flottant a été vu se déplaçant vers la province de Terre-Neuve-et-Labrador, située le long de la côte est du Canada.

Bien que les observations d’icebergs soient courantes dans la région, sa récente augmentation met en évidence l’impact potentiel du changement climatique et du réchauffement climatique sur les icebergs de la région.

Les icebergs qui ont dérivé vers Terre-Neuve provenaient soit de glaciers de l’ouest du Groenland, soit de glaciers de la partie arctique du Canada. Quoi qu’il en soit, l’endroit où l’iceberg de Terre-Neuve a été repéré se trouve dans la « Iceberg Alley », une zone de l’océan Atlantique Nord où le navire Titanic condamné a heurté un iceberg en 1912.

Iceberg de Terre-Neuve

C’était le lundi 1er août, lorsque la vidéo virale de l’iceberg à la dérive à Terre-Neuve a été téléchargée sur X, anciennement connu sous le nom de Twitter, par l’utilisateur Sprinter. Dans le clip d’une minute, on peut voir que la glace colossale se trouvait près du rivage, où plusieurs maisons et lignes électriques sont présentes.

Depuis le rivage, l’iceberg a la longueur d’un gratte-ciel ou d’une montagne. La séquence a reçu 11 millions de vues et plus de 120 000 likes au jeudi 3 août. Elle a également été retweetée plus de 20 000 fois. On ne sait toujours pas quand la structure glacée a commencé à dériver vers la province insulaire canadienne.

Situées dans la région nord-est de l’Amérique du Nord, Terre-Neuve-et-Labrador ont des températures plus froides que leurs homologues du sud. Les icebergs de Terre-Neuve ont un poids moyen de 100 000 à 200 000 tonnes, selon le site Trinity Eco Tours.

Boire de l’eau brute d’iceberg est-il dangereux ? 7 raisons pour lesquelles les experts ne le recommandent pas

Observations d’icebergs

Environ 2 265 icebergs ont été observés près de la région du Labrador au Canada et 2023 est la première année depuis 2019 que la région connaît une étendue d’icebergs «légers» plus grave, selon la Garde côtière des États-Unis et la Patrouille internationale des glaces, citées par WION.

Selon le site Web de Newfoundland and Labrador Tourism, la meilleure saison pour les observations d’icebergs se situe à la fin mai et au début juin, en particulier le long de la côte de Terre-Neuve. Pendant ce temps, mars et juillet sont les meilleurs pour voir les icebergs le long de la côte du Labrador.

Des études et des rapports ont indiqué une augmentation de la fonte des glaciers au Groenland. En 2019, une étude a été publiée dans la revue PNASsuggérant que les glaciers du Groenland ont subi une fonte accélérée à un rythme quatre fois supérieur aux estimations précédentes, comme cité par WION.

Réchauffement climatique et fonte des glaciers

Les climatologues, basés sur de multiples études, ont découvert que le pic des températures mondiales dû au réchauffement climatique est responsable de la fonte accélérée des glaciers.

Selon les Nations Unies, son Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat a vérifié que la hausse des températures de l’air en surface est sans aucun doute l’un des facteurs de la fonte rapide des calottes glaciaires et des glaciers de montagne.

La dérive des icebergs due au dégel ou au retrait des glaciers entraîne également une élévation du niveau de la mer, menaçant les communautés côtières et la faune locale (en raison de la perte d’habitat et de nourriture).

A-76A : Le plus grand iceberg du monde en Antarctique est emporté vers l’océan

Photo of author

L'équipe Pacte Climat

Pacte pour le Climat
Newsletter Pacte pour le Climat