Depuis plus de 40 ans un nombre croissant de chercheurs essayent d’alerter le monde sur les dangers du réchauffement climatique. Beaucoup d’études confirment depuis qu’il y aura bien un réchauffement très rapide, essentiellement à cause de l’émission de CO2 due à l’activité humaine. L’atmosphère terrestre est, thermodynamiquement parlant, un milieu très complexe, et beaucoup d’études sont en cours. Ce qui est préoccupant, c’est que l’on a l’impression, à travers toutes les informations qui circulent dans les médias, que ce réchauffement se produira de façon linéaire et progressive, pour atteindre quelques degrés de température moyenne globale à la fin du siècle. Or ce schéma est très probablement faux : les conséquences réelles seront beaucoup plus graves, comme le montrent des études récentes.

Tout d’abord il faut clarifier quelques notions qui sont parfois mal comprises comme la température globale moyenne, l’effet de serre, la rétroaction, le basculement. C’est ce qu’a fait pour nous Gérard Schumacher, Astrophysicien, Directeur de Recherche CNRS.

Découvrir l’article ici 

quelques_notions_essentielles