En fin d’année 2019, la Banque européenne d’investissement et l’institut BVA ont publié les résultats d’un sondage concernant le regard des Européens, des Chinois et des États-Uniens sur le changement climatique. Des habitants des 28 pays européens ont exprimé leur perception de l’importance du changement climatique et de ses conséquences pour les citoyens.

sondageBEI-BVA

 

Le pensiez-vous, ce sont les Chinois (73  %) qui perçoivent le changement climatique comme le plus grand défi pour leur nation ; aux États-Unis ils sont seulement 39  %. Les Européens sont eux 47  %. Cela est surtout vrai pour les Allemands, les Néerlandais, les Irlandais, les Autrichiens et les Danois. Il faut noter que pour 39  % des Européens c’est l’emploi qui est la première priorité. Mais globalement, ils estiment à 82  % que le changement climatique a un impact sur leur vie quotidienne ; et ce sont les habitants du sud de l’Europe qui l’évoquent majoritairement, les mêmes qui mettent l’emploi comme priorité (98  % en Chine et 76  % aux États-Unis).

Ils sont même 24  % à penser que le dérèglement climatique va les obliger à quitter leur lieu de vie actuel et cela atteint 41  % chez les 15 – 29 ans !

59 % pensent qu’il est encore possible d’agir pour inverser la trajectoire actuelle et 69  % disent que leur propre comportement peut faire une différence dans la lutte contre le changement climatique.

Urgence et conscience, et maintenant qui va assumer ses responsabilités ?
Les citoyens, les entreprises, les états, les institutions européennes ?

Retrouvez les résultats du sondage