Le mot de Frédéric Ménard, nouveau président de APLC

 

Frédéric Ménard est élu président de Agir pour le climat le 6 février 2021. Retrouvez son parcours ici.

 

Logo Agir Pour le climat

Paris, le 12 février 2021

Chères amies, chers amis,
du conseil d’administration et du bureau,
de l’équipe opérationnelle,
représentants les comités locaux,
adhérents et sympathisants du Pacte Finance-Climat,


Agir pour le climat entame sa mutation.

Un nouveau conseil d’administration (CA) vient d’être élu et a nommé un bureau dont j’ai la charge et l’honneur de prendre la présidence. Je suis heureux du vote du CA pour une vice-présidente issue du collectif jeune, Aline Prevot.

Depuis plusieurs années, un travail conséquent a été mené par l’équipe précédente ainsi que tous les adhérents. Des victoires ont été gagnées, des idées ont avancé, notamment la proposition de banque européenne du climat et de la biodiversité ainsi que les signatures obtenues pour le Pacte Finance Climat. D’autres actions, nombreuses sont présentées dans notre rapport moral.

Je remercie chaleureusement l’équipe sortante pour tout le travail accompli, dont Philippe Lecarpentier, son président. Cinq anciens membres continuent l’aventure, plus Édouard Bouin en tant qu’administrateur général salarié convié au CA. Votre engagement et vos connaissances seront essentiels à notre développement. J’ai également une pensée pour Bruno Léchevin, qui nous manque.

Il y a quelques jours j’étais un adhérent du comité local 92 et lors de l’AG j’ai porté une contribution collective (merci Christophe Rendu, merci Olivier Lesage, merci à tous les Altoséquanais) visant à renforcer nos liens avec vous tous, adhérents et sympathisants. Parce que nous savons que les réussites naissent de l’intelligence et de l’action collective. Renforcer le lien entre le conseil d’administration et les comités locaux n’est pas une finalité. C’est un moyen au service de l’objectif de notre association. C’est un moyen pour utiliser les compétences et les énergies disponibles. C’est un moyen pour que chacun trouve du sens dans son engagement et ait plaisir à contribuer.

La mutation que nous entamons, c’est une période pendant laquelle nous allons bâtir sur nos acquis ou les rénover dirais-je, si je me laissais aller à un parallèle avec un de nos projets majeurs sur le financement de la rénovation énergétique des bâtiments. Merci à Lucas Chabalier, Benoît Lebot et François Moisan pour leur travail sur cette campagne. Nos acquis c’est le Pacte Finance Climat, il était l’objet unique, utilisable facilement par chaque adhérent pour aller gagner des signatures ou sensibiliser tel public, cela était simple. C’est là une force qu’il faut continuer ; un constat, des solutions.

Nous sommes une association trans-partisane, citoyenne et ayant vocation à défendre des projets, actions et solutions de financement permettant de lutter contre le réchauffement climatique. Les principaux chantiers à venir seront annoncés prochainement, après consultation des comités locaux, parce que nous avons besoin de vous, de vos actions dans vos communes ou vos régions, auprès de vos élus et partenaires. L’agenda politique qui s’annonce intense, entre les élections régionales puis présidentielle, sera le moment privilégié pour pousser nos idées.

Nous avons deux jambes, un sujet climat, un sujet financement. Nous avons deux bras, l’un va vers l’Europe, le deuxième vers les territoires. Nous avons un seul cœur, une seule tête, et si l’un est émotion, l’autre est raison, l’objectif est unique, lutter contre le réchauffement climatique avec la finance comme moyen. Je veux croire que nous sommes une partie de la solution.

Frédéric MENARD